Les Verts de Montreux

Accueil du site > 01. Editoriaux > Un hôtel de ville à Montreux ? à Etraz ?

Un hôtel de ville à Montreux ? à Etraz ?

La votation a commencé

vendredi 28 avril 2006, par Caleb Walther

La votation sur l’hôtel de ville a commencé, Les enveloppes ayant déjà été distribuées. Les Verts sont partagés sur ce dossier. Nous avions déjà évoqué nos raisons dans notre tract électoral.

Référendum sur la construction de l’Hôtel de ville

Les Montreusiennes et les Montreusiens voteront sur le projet d’Hôtel de ville le 21 mai. Les conseillers communaux verts étaient divisés sur cet objet. Dans le but de contribuer au débat qui doit s’ouvrir, nous exposons ici les aspects positifs et négatifs du projet du point de vue des Verts.

Notons d’abord que l’utilité d’un hôtel de ville n’est pas contestable. Le regroupement des services communaux, aujourd’hui dispersés dans toute la ville, simplifiera la vie des usagers et permettra une gestion plus efficace de l’administration. A cet égard, le Conseil communal a adopté, en même temps que le projet d’hôtel de ville, un crédit pour l’étude de la réorganisation de l’administration communale.

Le prix du projet présenté peut paraître élevé. Mais, si l’Hôtel de ville se réalise, la commune bénéficiera de recettes supplémentaires (location ou vente des divers bâtiments qu’elle occupe actuellement) et réalisera des économies (entretien des bâtiments notamment). La réalisation de l’Hôtel de ville n’engendrera donc pas (ou peu) de charges supplémentaires. Il est donc faux de prétendre que Montreux cède à la folie des grandeurs !

Du point de vue écologique, le bâtiment répond pleinement aux attentes des Verts. Il a été conçu de façon à économiser l’énergie et répond à des normes très strictes, plus contraignantes que le label Minergie.

Le point qui a divisé les Verts, c’est la localisation : le site d’Etraz présente certains avantages, celui notamment d’être près de la gare et donc facilement accessible par les transports publics, mais le dernier espace vert du centre de Montreux disparaîtrait.

Pour certains Verts, il s’agit d’un défaut rédhibitoire ; d’autres estiment que, malgré tout, les avantages l’emportent.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette