Les Verts de Montreux

Accueil du site > 01. Editoriaux > Un tunnel à Montreux ? une priorité ?

Un tunnel à Montreux ? une priorité ?

mardi 11 décembre 2007, par Caleb Walther

Dans le cadre du projet de requalification de la Rouvenaz, la droite a déposé un amendement en vue de la création d’un tunnel sous la Grand’rue à Montreux. Le Régional a alors titre "Montreux veut son tunnel". Qu’e est-il selon Les Verts ?

L’idée du tunnel a été abordée en premier par M. Forclaz (lib.) mais petit à petit cette idée a fait son chemin à droite. C’est devenu même leur principale proposition de développement de Montreux.

Mais pourquoi un tunnel, estimé à 50 millions ? Certes, cela créerait la plus grande zone piétonne de Montreux (car la seule). Mais, vu le coût très important du projet, on se doit de se demander si cela va répondre aux problèmes et si c’est prioritaire. Pour les Verts, ce n’est ni une priorité ni une solution.

50 millions, c’est presque la moitié du budget communal. Est-ce prioritaire au point d’y dépenser tout cet argent ? Pour nous, la réponse est non. En effet, ce tunnel ne pourrait répondre qu’à un problème très local et pas le plus sensible pour la population. C’est surtout une priorité commerciale et touristique. C’est certes important pour Montreux. Mais, ce tunnel ne répondrait pas aux problèmes des entrées et sorties de ville, au contraire. Cela faciliterait le transit à travers Montreux et augmenterait de fait la circulation à Clarens et Territet, des zones plus peuplées que la Grand’Rue.

D’autres solutions, moins chères et plus écologiques, existent. Nous pensons à des mesures qui naturellement favorisent l’utilisation de l’autoroute pour traverser notre commune. Mais, nous pensons surtout aux transports publics et à un aménagement du territoire bien pensé. Ce sont les pistes prioritaires si on veut apporter des réponses aux problèmes de circulation, de bruit et de qualité de vie au centre de Montreux mais également dans le reste de la zone habitée de notre commune.

Montreux mérite des solutions plus globales et plus modernes qu’un simple tunnel, surtout si l’on est prêt à investir quelques 50 millions de francs du contribuable.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette