Les Verts de Montreux

Accueil du site > 04. Conseil Communal > Gratuité des Transports Publics

Gratuité des Transports Publics

lundi 10 décembre 2007, par Caleb Walther


Monsieur Daniel Manzini, du parti socialiste, a déposé une motion pour que les Montreusiennes et Montreusiens puissent circuler gratuitement dans les bus publics du territoire communal.

Les Verts saluent la volonté de rendre plus attractifs les Transports publics. Cependant, pour une majorité d’entre nous, la gratuité n’est pas la méthode la plus efficace d’y arriver. En effet, cette gratuité devait s’accompagner d’un refus de toute amélioration de l’offre. Selon nous, il faut développer deux axes : améliorer l’offre (horaires cadencés et augmentation du nombre de bus voire même du nombre de lignes) et baisser les prix. Ne faire que baisser les prix ne résout pas le problème, dit trivialement, la gratuité ne sert à rien s’il n’y a pas de bus au moment où je souhaite le prendre.

De manière plus générale, la gratuité n’est pas nécessaire, car, même en Transports publics, les déplacements ont un coût financier et écologique. L’augmentation des déplacements en TP n’est pas un but en soi. Il faut faire en sorte que nous puissions facilement utiliser les transports publics à la place des moyens de déplacement privés. La gratuité est un geste passif qui ne nous engage pas, on peut donc douter que cela fidélise durablement l’utilisateur. A cela s’ajoute d’autres problèmes spécifiques à Montreux : la commune est grande et y circule plusieurs moyens de déplacement publics, une gratuité uniquement sur les bus seraient curieuses et une gratuité générale difficile à mettre en oeuvre et, surtout, très chère.

Pour les Verts, il faut donc améliorer l’offre d’une part, mais aussi mettre en place des mesures précises pour faire baisser le prix des Transports publics payé par l’utilisateur. Nous allons ainsi, en octobre, proposer que chaque personne qui achète un abonnement annuel se voie rembourser une partie de l’abonnement. Cette mesure a le mérite de demander un engagement de la part de l’utilisateur, une démarche active. De plus, cela permettra aux utilisateurs occasionnels de passer d’un achat à la course (relativement cher) à un abonnement qui revient réellement moins cher. Cette mesure serait accompagnée, en cas d’acceptation, d’une aide au financement, sous forme de crédit à taux zéro pour permettre un payement en plusieurs tranches.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette